Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Agir    >    Autres actions et événements    >    La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière Novembre 2018 (mois des (...)
Actualités de l'ACAT
La lettre de l’ACAT décembre 2019 : Avent

Chers adhérents,

Nous serons concis et ainsi, peut-être, entendus, et nous approcherons de la sorte des " buts recherchés".

L’Avent, c’est "l’attente dans l’espérance et dans la vigilance". Plus que jamais, nous vous appelons à vous tenir concrètement à nos côtés au cœur de l’ACAT, en nous envoyant par exemple vos réactions, témoignages et textes, ou vos propositions d’actions, qui serviront à enrichir, entre autres, notre ACAT -Info.

Vous êtes l’ACAT Belgique, qui doit retrouver son souffle premier !

Les appels ce mois-ci visent la répression exercée par un gouvernement central tout-puissant sur la périphérie troublée de œkoumène chinois.

Mais, nous, allons ensemble, et portons notre message -qui est le Sien- aux extrémités de la terre.

Beau Temps de l’Avent à tous et toutes !

Cécile Auriol

Conseil d’administration de l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT Édition Spéciale 20 novembre 2019

30è anniversaire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (CIDE)

Chers adhérents,

Le 20 novembre 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) était signée à l’ONU par 195 États. Aucun autre traité international relatif aux Droits de l’Homme n’avait jamais suscité un tel consensus de la part des États. Actuellement, seuls les États-Unis n’ont pas ratifié la Convention. La Somalie, le Soudan du Sud et la Palestine en sont les derniers signataires en date.

À la croisée des chemins entre son passé glorieux et son avenir potentiel, c’est à nous qu’il appartient clairement de renouveler notre engagement à son égard. Or si le droit de chaque enfant à vivre dans des conditions décentes, à accéder à la santé, à l’éducation, sans oublier le droit à être protégé de toutes les formes de violences, le core business de notre action, se sont imposés dans nos sociétés, la notion de l’intérêt supérieur de l’enfant, demandée par la Convention, reste aujourd’hui, méconnue et incomprise dans nombre de pays. De fait, elle sera souvent utilisée comme un étendard sans relation avec la réalité. Surtout la violence (à leur égard, et quelle que soit sa forme) peut résulter de carences des institutions ne répondant pas ou couvrant insuffisamment les besoins de l’enfant. En outre, beaucoup sont ballottés d’un lieu l’autre, au gré de décisions auxquelles ils ne comprennent trop souvent pas grand chose. Du moins, un grand nombre éprouve ce sentiment. Or leur droit d’expression, et celui de participer aux choix qui les concernent, sont garantis par la CIDE (relire les articles 9 et 12). Partout dans le monde ils devraient être entendus, et ne pas être trimballés, sans leur accord, de foyers en foyers, d’écoles en écoles, voire de pays en pays, ou d’armées en armées.

Il y a plus de 2000 ans se jouait la scène de la Présentation au Temple de Jérusalem, centre de la vie religieuse en Israël. Si les responsables religieux d’alors n’ont pas accueilli Jésus, un "juste" (Siméon) et la prophétesse Anne vont à sa rencontre et reconnaissent en lui le Messie. Nous sommes invités à être "juste" en suivant Siméon, et à l’instar d’Anne, à prier et à garder le Temple. Jésus est le Messie, non par la puissance, mais parce–qu’il sert la société de son temps et le monde. Ainsi l’Église commencera à Jérusalem d’où les chrétiens partiront porter l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. Et bien, on peut tout à fait imaginer cette scène transposée en 2020, où nos enfants avec leurs « satanés » smartphones et autres media high tech abstrus, porteraient concrètement le message de l’Évangile, à commencer celui des droits de l’Homme, aux quatre coins du monde.

Nous profitons de cette édition spéciale de notre lettre pour vous appeler à vous engager, vous aussi, davantage à nos côtés au cœur de l’ACAT, en nous envoyant par exemple vos réactions, témoignages et textes, ou vos propositions d’actions, qui serviront à enrichir notamment notre ACAT-Info.

Vous, qui lisez ces lignes, vous êtes l’ACAT Belgique, qui ne doit pas mourir mais retrouver son souffle premier !

Ah j’oubliais presque : un merci particulier notamment à François – réseau Sos Peine de mort-, Christian, Florent, Paul, Bénédicte et Térèse–Marie, Oli et Christophe pour leurs généreuses contributions.

En attendant, cap sur le Soudan du sud dont nous exhortons les autorités à assurer la protection effective des enfants contre les violations très graves subsistant à leur encontre !

Belle semaine

Cécile Auriol

Conseil d’administration de l’ACAT Belgique

Les Journées Nationales de la Prison 2019...

Les Journées Nationales de la Prison 2019 auront lieu du 23 au 30 novembre. Le thème de cette année est « Justice, Prison : Sortir du cercle vicieux ».

La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière Novembre 2019

Chers adhérents et sympathisants,

Dans le premier Appel, il ne s’agit pas de prendre position pour ou contre l’homosexualité, pour ou contre les LGTB - ou les prétendues menées obscures de leurs mouvements-, mais bien de s’opposer ensemble et de toutes nos forces à la Peine de mort, qui risque de bientôt frapper les personnes homosexuelles en Ouganda. Et de déclencher des persécutions à leur encontre . Cependant, cette intervention peut en déranger certains, friser pour eux l’apostasie. Aussi vous recevrez dans les meilleurs délais un appel ( davantage fédérateur, moins compromettant pour certains) dans un second volet de la lettre de l’ACAT.

Le mois de novembre est dédié dans notre Royaume de Belgique aux prisons et aux détenus. A l’initiative d’un groupement pluraliste d’associations et d’organisations, les Journées Nationales de la Prison (JNP) informent et stimulent la discussion autour de la situation carcérale en Belgique. Pour cette 6ème édition, les JNP posent la question « Après la prison, toujours la prison ? ». Alors, rendez-vous le 27 novembre et sur le site (Indications à la rubrique actualités nationales).

La deuxième partie de la lettre sera aussi l’occasion de vous préciser le lieu qui n’est pas encore déterminé de cet événement, ainsi que le nom du film ou documentaire retenu pour notre soirée débat, à laquelle il serait formidable que vous participiez.

Très bientôt : notre ACAT Info dans vos boites aux lettres !
Fraternellement,
Unis dans la prière ! Belle fête de la Toussaint

Cécile Auriol, au nom du conseil d’administration de l’ACAT

La lettre de l’ACAT actualités, action et prière Octobre 2019

Chers amis,

En 2019 la Journée contre la Peine de mort du 10 octobre va scruter la famille et les enfants du condamné à mort. Elle tire ainsi son chapeau à la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), qui célébrera son 30è anniversaire le 20 novembre prochain.

Vous pouvez consulter ici le matériel de campagne fourni par la Coalition mondiale et nous informer de vos initiatives qu’inspirerait cette lecture.

Pour cette Journée de mobilisation contre la peine de mort, l’ACAT-Suisse a créé une courte vidéo, basée sur les informations de la Coalition mondiale et dont nous avons l’honneur de vous proposer le lien (en français et en allemand sur YouTube). Il va sans dire que vous pouvez partager cette vidéo sur vos réseaux sociaux, sur votre site web etc.!

Comme toujours, vous pouvez nous contacter pour toute proposition d’Action ou toute autre question.

Au nom du conseil d’administration, je vous souhaite un beau début d’automne.

Cécile Auriol,
Administratrice ACAT Belgique

Sur notre page Facebook
La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière Novembre 2018 (mois des JNP)

Bien chers tous,

Le SAMEDI 1er DÉCEMBRE 2018 se tiendra une Journée d’étude de l’ACAT-Belgique en collaboration avec les Journées Nationales de la Prison, à l’occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Ce colloque ou séminaire « Les Droits de l’Homme : hier, aujourd’hui. Demain ? » rassemblera Natacha Kazatchkine, (analyste politique à l’Open Society European Policy Institute), Vincent Spronck (directeur de la prison de Forest), Éric de Beukelaer, (prêtre catholique et juriste), Valérie Zézé (ancienne détenue co-auteure de la BD « La ballade des dangereuses »), ainsi que M. Lionel Grassy, de la FIACAT et de l’asbl « La balle aux prisonniers. Le soutien et la participation du journaliste à La Libre Belgique et sociologue Christian Laporte reste à confirmer.

En cliquant ici, vous verrez apparaître notre affichette mentionnant tous les détails de cette journée. - oui le format PDF doit être modifié car difficilement lisible-

Pour ce mois de novembre, seules deux actions sont au programme. Toutefois, avec les manifestations relatives aux JNP, l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), et les diverses conférences à l’affiche que sa commémoration appelle, à l’ACAT, nous avons soudain fort à faire. Pour les semaines à venir, nous vous laissons « piocher » dans notre Agenda et vous encourageons à participer à nos actions.
Comme toujours nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et souhaitons vivement la participation du plus grand nombre.

En passant, nous vous informons que fin octobre, notre ACAT Belgique s’est jointe à la position commune, à l’appel du GC4HR · @GulfCentre4HR. مركز الخليج لحقوق الأنسان (Gulf Centre for Human Rights, membre du réseau FIDH Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme entre autres).

Basée au Liban et cofondée par Abdulhadi Al-Khawaja et Nabeel Rajab, l’organisation se bat pour la liberté d’expression et la défense des droits de l’homme. Le communiqué commun dénonce les agissements de l’Arabie Saoudite à l’encontre des journalistes, des cyber-activistes, notamment les détention arbitraires, l’oppression si répandue et cruelle des femmes, l’écrasement du Yémen et de ses civils, les condamnations à mort … le meurtre hallucinant du journaliste Kashoggi à Istanbul, enfin.

Cette position soutient la résolution de l’ONU demandant l’exclusion de l’Arabie Saoudite du Conseil des droits de l’homme de l’ONU et exige des enquêtes.

La barbarie, un nom commun qui revenait souvent dans la bouche de notre cher Jacques Pardonge, quand nous étions réunis.

Pour combattre la barbarie donc, qui semble revenir en force, et ériger au contraire la DUDH en « colonne » -pardon je ne sais si l’expression est heureuse- du Christ et de l’humanité, restons en éveil !

Cécile Auriol, au nom du conseil d’administration de l’ACAT


Les appels du mois

BURUNDI Suspension des OING
(ACAT Luxembourg)
Situation : Suspension des activités des ONG étrangères par le CNS, nouveau coup de semonce
la lettre exhortant les autorités à revenir sur leur décision

RDC Détention arbitraire
(ACAT France)
→ Attente : Christian Lumu Lukusa attend dans une cellule de l’agence nationale de renseignements. Bientôt un an que ce membre d’un mouvement citoyen est détenu, sans accès à un avocat, ou que la justice ne statue sur son cas !
LETTRE à adresser au président Kabila


AGENDA

Les Journées nationales des prisons , Venue de Maitre Guy Aurenche #DUDH70ACAT

· A l’occasion du 70è anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits Humains, l’ACAT Belgique vous convie le samedi 1er décembre, de 14 à 18h, à un colloque interrogeant les liens entre droits humains et convictions chrétiennes.
 Le programme complet et la liste des intervenants sont publiés sur notre site web http://www.acat.be et en cliquant sur l’affichette.

· Les « Journées Nationales de la Prison” se tiennent du 16 novembre au 2 décembre - de multiples initiatives sont mises en place partout en Belgique sur le thème « A quoi sert (vraiment) la prison ? »
Renseignements disponibles sur le site www.jnp-ndg.be . – Attention : les événements semblent n’y être publiés qu’au fur et à mesure !

· Le 16 novembre, le service d’aide sociale aux justiciables « APO » -Centre Social Protestant- organise un colloque à Molenbeek (Salle de la Vallée – Rue du Choeur, 46 - 1080) de 13h30 à 16h avec différents intervenants du monde carcéral. Des animations seront proposées par l’APO et la Ligue des Droits de l’Homme. Une exposition photo est également organisée, comportant un « escape game ».

· Dans le cadre de sa campagne de l’Avent « Et moi, la dignité, j’y ai droit ? » pour célébrer le 70ème anniversaire de la DUDH, l’Aumônerie catholique de la prison bruxelloise, Vivre Ensemble et le Service Solidarité organisent un temps fort sur les droits humains en prison le 1er décembre de 9h30 à 12h30 à la salle de la paroisse Saint-Pie X, Rue Rosendael, 121, 1190. Il est prévu que l’ACAT y anime un temps de prière œcuménique de 9h à 9h30 le 1er décembre. La même prière sera dite à la prison de Saint-Gilles, le dimanche 2 décembre de 18h20 à 19h20, pour les personnes détenues.

· Venue en Belgique de Me Guy Aurenche, qui « est un peu l’âme de l’ACAT » (second président de l’ACAT de 1975 à 1982, puis président de la FIACAT pendant 11 ans). Il offrira plusieurs conférences : le jeudi 22 novembre à 13h45 à Connaissance et Vie d’Aujourd’hui à Namur dans un cycle pour abonnés et à l’institut Lumen Vitae, 4, rue Grafé toujours, à Namur le même jour à 16h45.

Pour Vivre Ensemble et NOUS, ACAT, le vendredi 23 novembre à 20h au centre œcuménique (69, avenue de l’Assomption à Woluwé St-Lambert).

A signaler : Maitre Aurenche est à l’origine d’un article "Oser les droits humains" dans la revue "L’appel" de décembre à paraître. Un ouvrage de Guy Aurenche "Droits humains : n’oublions pas notre idéal commun !" sort ce mois-ci aux Editions Temps présent à Paris.


AUTRES ACTUALITÉS

Ø Selon son avocat, qui lui a rendu visite le 23 octobre la santé de Monsieur Huang Qi (黄琦), journaliste détenu sans procès au centre pénitentiaire de Mianyang au Sichuan, fondateur du 64 Tianwang Human Rights Center, contraint de faire son autocritique se dégrade dangereusement (22,15 de tension).

Ø Etant donné que nos appels urgents concernent ces deux Etats, reconsidérons l’offre de Justice et Paix (http://www.justicepaix.be/) eu égard l’étude publiée sur ces pays -.cf. Newsletter Octobre. Face aux violations des droits humains, inacceptables, qui s’observent aujourd’hui au Burundi et en RD Congo, la Commission Justice et Paix examine le rôle de la justice internationale et plus particulièrement la place de la Cour Pénale Internationale et annonce plusieurs réunions,

ØEn vue de l’anniversaire de la DUDH, nous vous proposons de consulter le texte du philosophe français Etienne Balibar « Pour un droit international de l’hospitalité » paru dans le quotidien Le Monde du 17 aout dernier.

ØAsia Bibi : Son devenir resterait incertain


PRIONS (AVEC Nadine Dawance)

« Seigneur, sois béni parce que plusieurs états ont renoncé à la peine de mort ces dernières semaines. Sois béni pour le courage de la Cour Suprême pakistanaise d’ordonner la libération d’ Asia Bibi, que la mobilisation continue afin qu’elle puisse être enfin libérée.

Viens Seigneur, toucher le cœur de tous les extrémistes.

En ce mois où ont lieu les journées nationales des prisons, éclaire et conduis tous ceux qui veulent réfléchir et agir pour que les conditions de vie en prison soient plus humaines, et qui veulent aider les prisonniers à se remettre debout pour ensuite se réintégrer dans la société.

Nous t’en prions. » Amen

Pour Ahmadreza Djalali, continuons nos prières


Retrouvez plus d’information sur le site Internet de l’ACAT

Suivez et « soutenez » notre page Facebook

Soutenez l’ACAT en faisant un don : CCP : BE 29 0001 495 125 64

  Imprimer