Pour un monde sans torture ni peine de mort !
Accueil    >    Agir    >    Autres actions et événements    >    La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière Juin 2018
Actualités de l'ACAT
La lettre de l’ACAT - Février 2020

Chers adhérents,

Dès aujourd’hui, nous vous proposons notre livret traditionnel de Carême (en PJ), établi sous la direction de Mme Nadine Dawance, mais toujours composé à plusieurs mains. Nous nous permettons de lancer un appel à de "petites mains" - mais touchées par l’Esprit-, qui souhaiteraient participer à son élaboration. Pas besoin d’être des théologiens, il suffit de laisser parler vos cœurs de défenseurs , guidés par son Esprit !

Vous vous souvenez certainement du défenseur copte Ramy Kamel, mis à l’honneur à l’occasion de l’anniversaire de la DUDH (Déclaration universelle des droits de l’homme), et en faveur duquel nos Actions avaient dû être interrompues. Et bien, vous pouvez reprendre vos Appels -voir rubrique Appels Urgents- !

Ci- dessous, viennent nos rubriques habituelles : Appels urgents , Actualités de la FIACAT et nationales et puis nos paroles de Foi.

Bon mois, et gardez-vous bien des frimas et grippes !

Cordialement à tous,

Cécile Auriol

Conseil d’administration de l’ACAT Belgique

Chers adhérents,Noël et les festivités du 1er...

Chers adhérents,

Noël et les festivités du 1er janvier 2020 sont derrière nous à présent. Cependant nous gardons, nous, tapie au fond de nous, cette chaleur merveilleuse ineffable et douce de la venue au monde de Christ. Et avec vous, nous comptons bien continuer de déployer notre Action en faveur de la dignité et des droits des hommes et femmes, chaque fois qu’ils sont bafoués ou menacés.
Conservons donc cette Lumière jamais égalée et laissons- nous guider par le Verbe et sa Parole tout le long de l’Année qui commence.
Ensemble pour des avancées solidaires et fraternelles sur les chemins du Monde,

Excellente année à chacun et chacune d’entre vous et Merci d’être là !

p.o ACAT Belgique
Cécile Auriol, administratrice toujours à votre service

La lettre de l’ACAT 10 décembre 2019 : la DUDH fête 71 ans !

Chers adhérents,
Aujourd’hui nous mettons un défenseur à l’honneur, anniversaire de la DUDH (Déclaration universelle des droits de l’homme) oblige, puisque le combat pour les droits humains est précisément notre raison d’exister .
A côté des défenseurs Germain Rukuki, Tamara Chikunova ou Carole Rackete, sur le destin desquels il nous tiendra à coeur de revenir (mais pour des raisons pratiques, seulement ultérieurement), autant d’hommes et de femmes que nous vous prions de ne pas oublier, nous vous invitons aujourd’hui à joindre votre voix à celle de l’ACAT France et à intervenir pour un défenseur copte engagé, Ramy Kamel, détenu et probablement torturé.
Merci pour Rami
Germain .
Carole et Tamara

Beau Temps de l’Avent à tous et toutes !

Cécile Auriol

Conseil d’administration de l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT décembre 2019 : Avent

Chers adhérents,

Nous serons concis et ainsi, peut-être, entendus, et nous approcherons de la sorte des " buts recherchés".

L’Avent, c’est "l’attente dans l’espérance et dans la vigilance". Plus que jamais, nous vous appelons à vous tenir concrètement à nos côtés au cœur de l’ACAT, en nous envoyant par exemple vos réactions, témoignages et textes, ou vos propositions d’actions, qui serviront à enrichir, entre autres, notre ACAT -Info.

Vous êtes l’ACAT Belgique, qui doit retrouver son souffle premier !

Les appels ce mois-ci visent la répression exercée par un gouvernement central tout-puissant sur la périphérie troublée de œkoumène chinois.

Mais, nous, allons ensemble, et portons notre message -qui est le Sien- aux extrémités de la terre.

Beau Temps de l’Avent à tous et toutes !

Cécile Auriol

Conseil d’administration de l’ACAT Belgique

La lettre de l’ACAT Édition Spéciale 20 novembre 2019

30è anniversaire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (CIDE)

Chers adhérents,

Le 20 novembre 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) était signée à l’ONU par 195 États. Aucun autre traité international relatif aux Droits de l’Homme n’avait jamais suscité un tel consensus de la part des États. Actuellement, seuls les États-Unis n’ont pas ratifié la Convention. La Somalie, le Soudan du Sud et la Palestine en sont les derniers signataires en date.

À la croisée des chemins entre son passé glorieux et son avenir potentiel, c’est à nous qu’il appartient clairement de renouveler notre engagement à son égard. Or si le droit de chaque enfant à vivre dans des conditions décentes, à accéder à la santé, à l’éducation, sans oublier le droit à être protégé de toutes les formes de violences, le core business de notre action, se sont imposés dans nos sociétés, la notion de l’intérêt supérieur de l’enfant, demandée par la Convention, reste aujourd’hui, méconnue et incomprise dans nombre de pays. De fait, elle sera souvent utilisée comme un étendard sans relation avec la réalité. Surtout la violence (à leur égard, et quelle que soit sa forme) peut résulter de carences des institutions ne répondant pas ou couvrant insuffisamment les besoins de l’enfant. En outre, beaucoup sont ballottés d’un lieu l’autre, au gré de décisions auxquelles ils ne comprennent trop souvent pas grand chose. Du moins, un grand nombre éprouve ce sentiment. Or leur droit d’expression, et celui de participer aux choix qui les concernent, sont garantis par la CIDE (relire les articles 9 et 12). Partout dans le monde ils devraient être entendus, et ne pas être trimballés, sans leur accord, de foyers en foyers, d’écoles en écoles, voire de pays en pays, ou d’armées en armées.

Il y a plus de 2000 ans se jouait la scène de la Présentation au Temple de Jérusalem, centre de la vie religieuse en Israël. Si les responsables religieux d’alors n’ont pas accueilli Jésus, un "juste" (Siméon) et la prophétesse Anne vont à sa rencontre et reconnaissent en lui le Messie. Nous sommes invités à être "juste" en suivant Siméon, et à l’instar d’Anne, à prier et à garder le Temple. Jésus est le Messie, non par la puissance, mais parce–qu’il sert la société de son temps et le monde. Ainsi l’Église commencera à Jérusalem d’où les chrétiens partiront porter l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. Et bien, on peut tout à fait imaginer cette scène transposée en 2020, où nos enfants avec leurs « satanés » smartphones et autres media high tech abstrus, porteraient concrètement le message de l’Évangile, à commencer celui des droits de l’Homme, aux quatre coins du monde.

Nous profitons de cette édition spéciale de notre lettre pour vous appeler à vous engager, vous aussi, davantage à nos côtés au cœur de l’ACAT, en nous envoyant par exemple vos réactions, témoignages et textes, ou vos propositions d’actions, qui serviront à enrichir notamment notre ACAT-Info.

Vous, qui lisez ces lignes, vous êtes l’ACAT Belgique, qui ne doit pas mourir mais retrouver son souffle premier !

Ah j’oubliais presque : un merci particulier notamment à François – réseau Sos Peine de mort-, Christian, Florent, Paul, Bénédicte et Térèse–Marie, Oli et Christophe pour leurs généreuses contributions.

En attendant, cap sur le Soudan du sud dont nous exhortons les autorités à assurer la protection effective des enfants contre les violations très graves subsistant à leur encontre !

Belle semaine

Cécile Auriol

Conseil d’administration de l’ACAT Belgique

Sur notre page Facebook
La lettre de l’ACAT – actualités, action et prière Juin 2018

Chers adhérents et sympathisants,

Vous trouverez aujourd’hui notre courrier mensuel. En ligne de mire, le solstice d’été, la Nuit des Veilleurs et ses rassemblements ... que nous souhaitons abondants.

En suivant ce lien vous chargerez aussi le Communiqué de presse de notre ACAT à l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture. Je vous rappelle le site NDV où sont répertoriées nos célébrations pour cette occasion .Un carnet de prières l’accompagne, fruit d’un travail à plusieurs mains.

Mais d’abord laissez-nous vous communiquer une bien triste nouvelle :

le rappel à Dieu de notre ami et administrateur Jacques Pardonge, le 31 mai dernier.

Qu’il repose en Paix pour l’éternité !

Nous n’oublierons ni sa ferveur ni son regard sur la charité chrétienne, placée au cœur de chacune de ses actions, préoccupations et prières.

Nous ne l’oublierons pas …

Jacques, au revoir !

Pour des articles de fond ou obtenir des précisions sur l’état de la torture dans le monde, vous pouvez, et devez même consulter notre magazine trimestriel ACAT Info de juin, même en ligne.

Concernant nos actions, je vous signale une modification. En effet, la lettre d’intervention du mois passé, pour M. Assiba Johnson, du Togo qui présentait des problèmes de format, a été réparée. Pour Germain Rukuki, l’ACAT Belgique ne lâche pas prise non plus et vous suggère ce mois-ci de « faire courir » une pétition réclamant sa libération immédiate. Par ailleurs, nous vous proposons la lecture d’un rapport fourni par l’ACAT Burundi sur le référendum tout récent. Bien entendu vous disposez de deux appels urgents « tout frais » pour ce mois de juin.

Comme toujours, vous êtes encouragés à nous faire part de vos remarques et nous sommes à votre disposition.

Ensemble préparons- nous à la Nuit des Veilleurs et restons unis par/dans la prière !

Cécile Auriol, au nom du conseil d’administration de l’ACAT


Les appels du mois

CHINE

(ACAT France)

Assigné à « résidence surveillée dans un lieu désigné », incommunicado, radié du barreau de Pékin. Officiellement arrêté au mois d’avril 2018 et désormais emprisonné au centre de détention de Xuzhou, il est accusé de « subversion du pouvoir d’État » et d’ « obstruction du service public »… Voici le sort réservé à maitre Yu Wensheng

→ Situation : l’avocat des droits humains Yu Wen Sheng probablement contraint de faire son autocritique (équivaut à une confession forcée), emprisonné, risque des traitements inhumains …

la lettre d’intervention urgente à adresser à M. le ministre de la Sécurité publique Zhao Kezhi

UNION EUROPÉENNE (ITALIE – LIBYE)

(OMCT)

Les forces de sécurité libyennes torturent à profusion les migrants qui se retrouvent entre leurs mains. Les garde-côtes entravent aussi les interventions des ONG humanitaires se portant au secours des migrants en péril. Une plongée toujours plus bas dans le crime …

Au moment où on assiste à la dévolution par l’UE de son travail aux pays du pourtour méditerranéen, nous demandons au vice-président de modifier la directive qui en l’état autorise la criminalisation du travail humanitaire. Les redoutables bisbilles de l’ONG proactiva open arms en sont l’éclatante illustration.

→ Situation : Mise sous séquestre du bateau de l’ONG Proactiva Open Arms par les autorités italiennes et criminalisation de l’équipage

→ la LETTRE à adresser au vice-président de la commission européenne Franz Timmermans

CAMPAGNE BURUNDI

Condamnation à 32 années d’enfermement de Germain Rukuki !

L’ACAT Belgique ne lâche pas prise pour obtenir sa libération et la révision de son procès !

(FIACAT, ACAT Burundi)

→ Voici notre pétition à adresser aux autorités burundaises et à diffuser autour de vous et voilà le rapport conjoint que nous ont fourni nos frères et sœurs burundais s’agissant du référendum de mai 2018.


ACTUALITES DE LA FIACAT

Ø La FIACAT et l’ACAT Bénin félicitent le Bénin d’avoir supprimé la peine de mort de sa législation pénale

Cotonou, Paris, le 6 Juin 2018 – le 5 juin, l’Assemblée nationale béninoise a adopté un nouveau Code pénal supprimant de la loi toute référence à la peine de mort. Bien que la dernière exécution au Bénin ait eu lieu en 1987…

Ø La FIACAT et l’ACAT Burkina félicitent le Burkina Faso d’avoir aboli la peine de mort

Ouagadougou, Paris, le 1er Juin 2018 – le 31 mai, l’Assemblée nationale burkinabé a adopté un nouveau code pénal à 83 voix contre 43 voix. Ce dernier prévoit comme peine maximale la prison à perpétuité et abolit ainsi la peine de mort dans le pays. ..


Actualités nationales

Nuit des Veilleurs en Belgique

· Samedi 23 mai 2018 BASILIQUE KOEKELBERG

(métro Simonis) à 19 heures avec diverses chorales (Ste Anne, Basilique…) .

Un lien Doodle à votre disposition vous permet d’annoncer le temps/l’horaire que vous avez choisi pour nous rejoindre dans la prière, si vous ne pouvez, par exemple, vous déplacer.

L’exposition tenue au temple de Verviers à l’occasion des journées Églises Ouvertes (1-3 Juin) "Les 1001 visages de la persécution“ se transporte au cœur de la Basilique !

· Au sud-ouest de Bruxelles, une veillée NDV aura lieu le vendredi 22 juin à 20h en l’église St-Martin de Montignies-lez-Lens (Place Degauquier à 7870). Contact : t_mbernard@hotmail.com

· Invitation à Durbuy le samedi 23 juin de 20 h à 21 h 30 au domicile particulier de Marie Marguerite Dumont qui vous convie en ces termes :

« Bienvenue à la veillée prière/chant/adoration du groupe Taizé, en Union avec la Nuit des Veilleurs organisée par l’ACAT, pour la célébration de la Journée Internationale contre la Torture et la Peine de Mort, en soutien à tant de Frères en souffrance dans le monde.
Le groupe se délocalisera exceptionnellement. Infos par téléphone après 19 h AUPRÈS DE Madame Marie Marguerite Dumont.

· La paroisse Sainte Barbe à Fayt lez Manage organisera la Nuit des Veilleurs le mardi 26 juin à 19 H. Unité pastorale des prieurés (Chapelle-lez-Herlaimont – Manage – Seneffe) Diocèse de Tournai. Contact : info.prieures@gmail.com


Autres Actualités

Ø En cliquant ici, apparaitra le rapport du Parlement de l’UE „EU annual report on human rights and democracy in the world 2018. Il n’est malheureusement disponible qu’en Anglais, mais nous montre bien que la lutte contre la torture et pour l’abolition de la peine de mort restent des priorités pour l’UE.

Ø Enchaînés, les condamnés à mort du Vietnam fabriquent des figurines en secret pour leurs proches : pour Chuong, c’est (peut-être) fini ! … Depuis les cellules d’isolement des prisons du Vietnam où les condamnés à mort sont enchaînés, des détenus se sont mis à fabriquer des figurines en plastique pour meubler l’attente, et envoyer, par des moyens détournés, des signes de vie à leurs proches.

Ø De graves violations des droits humains s’observent aujourd’hui au Burundi et en RD Congo, face à ces actes inacceptables, la Commission Justice et Paix s’est interrogée sur le rôle de la justice internationale et plus particulièrement de la Cour Pénale Internationale. Si vous désirez en savoir un peu plus, nous vous invitons à vous rendre sur le site de Justice et Paix et à commander l’étude publiée sur ce pays.


Prier pour les victimes

« Seigneur,

dès ta naissance tu as immigré en terre d’ Égypte parce que dans ton pays on voulait ta mort. Prends en pitié tous ceux qui aujourd’hui encore doivent quitter leur pays et sont confrontés à mille dangers, humiliations.

Ils sont torturés, employés comme esclaves ; exploités par des passeurs sans scrupules.

Eux aussi, subissent maints traitements dégradants. même dans nos pays d’Europe.

Nous les confions à ta miséricorde. »

Amen

de Nadine Dawance, administratrice

Pour Ahmadreza Djalali, professeur de la VUB captif en Iran, continuons nos prières


Retrouvez plus d’information sur le site Internet de l’ACAT

Suivez et « soutenez » notre page Facebook

Soutenez l’ACAT en faisant un don : CCP : BE 29 0001 495 125 64

Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, Rue Brogniez 44, 1070 Bruxelles

http://www.acat-belgique-francophone.be/
ACAT - Belgique/ Belgie/ Belgium
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
Rue Brogniez 44,1070 Bruxelles
Tel : 0460-95-97-16

  Imprimer